Autres informations

ADOPTIONS ILLEGALES AU MALI
 
1.Communiqué de presse - VDA (Voix Des Adoptés)

Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de trouver ci joint une note du Président de la Voix des Adoptés, Mr Colin Cadier, et co-signée par Fanny Lefebvre et Céline Giraud, co-coordinatrices du pôle Advocacy au sein de l'association.

 

Depuis plusieurs année la VDA s'intéresse, plaide la question de la gestion des adoptions illicites et met en place des moyens pour permettre aux personnes victimes d'être entendues. C'est dans ce cadre que 9 de nos adhérents ont pu déposer une plainte hier contre un Organisme Autorisé pour l'Adoption et une ancienne correspondante au Mali.

 

Nous comptons sur votre soutien et souhaitions vous informer de cette actualité.

 

Fanny Lefebvre et Céline Giraud

Co-coordinatrices du pôle Advocacy

 

 

Paris, le 09 juin 2020

Mesdames, Messieurs,

La Voix des Adoptés (VDA) est une association Loi 1901 créée en Avril 2005 sous l'impulsion de personnes adoptées dans le besoin de parler avec d'autres adoptés de leurs histoires. L'un des fondements de l'association s'articule autour de la sensibilisation du public à la nécessité d'une pratique de l'adoption éthique et respectueuse des Droits de l'Enfant.


Les années 80-90 ont vu se développer, de manière significative, l'adoption internationale, en amenant également des pratiques illicites ou illégales. Ce constat sera suffisant pour déclencher une réflexion autour des pratiques et de l'encadrement nécessaires à un meilleur respect des Droit de l'enfant. 

Aujourd'hui des adoptés originaires des 4 coins du monde rapportent des affaires et sont en quête de vérité et de justice.
C'est ainsi que des adoptés du Mali et adhérents à la VDA ont décidé de s'organiser collectivement et demander justice en déposant plainte ce lundi 08 juin 2020 auprès du parquet de Paris pour escroquerie, recel d'escroquerie, abus de confiance contre l'OAA et sa correspondante de l'époque1.

 

Nous tenons cependant à rappeler l'importance du principe de présomption d'innocence qui doit être respecté. Notre démarche est avanttout une démarche de soutien pour ces personnes en quête de vérité et un appel à l 'éveil des consciences quant aux problématiques quitouchent la gestion et le traitement des adoptions illicites. 

 


Afin de les aider et de les accompagner dans leur démarche la VDA les a mis en relation avec son partenaire juridique, spécialiste de la défense: l'Alliance des Avocats pour les Droits de l'Homme (AADH).


Parallèlement, la VDA, se réforme en interne et met un place un pôle spécifique qui porte le nom de pôle Advocacy. Ce pôle aura pour vocation d'accueillir, d'informer et d'orienter les personnes adoptées qui manifestent des suspicions quant à la légalité de leur adoption. Il sera aussi un espace de réflexion, d'analyse, de recommandations et s'inscrit dans une volonté de travailler avec ses collaborateurs historiques.
Depuis plus de 10 ans, nous avons tissé des liens et/ou travaillé de pair avec les institutions (MAI, Service départementaux chargés de la Protection de l'Enfance, CNPE, AFA...), organisations (COFRADE...) et associations/fédérations (EFA, MASF...), toutes unies dans une même cause : la pratique d'une adoption éthique.


C'est pourquoi, à la sortie de l’actualité concernant les adoptés du Mali, nous appelons à la cohésion et au soutien. Ensemble, avec un discours et des objectifs communs, le monde de l'adoption français pourra faire une grande avancée et répondre au plus proche des recommandations de la Convention de La Haye et respecter les Droits de l'Enfant.

Nous tenons par ailleurs à rappeler que la Voix des Adoptés reste vigilante afin qu’il n’y ait pas d’amalgame entre trafic d’enfant et adoption internationale. A ce jour, nous n’avons pas de chiffre qui nous permettent d’affirmer que les personnes adoptées concernées par une adoption frauduleuse sont une majorité ou une minorité. Nous ne pouvons que constater que leur manifestation est croissante ces dernières années et que, pour les faits avérés, nous dénonçons bien sûr ces pratiques et œuvrons pour que ces adoptés victimes puissent être reconnus et accompagnés. Nous avons pleinement conscience, et affirmons, que ces cas singuliers ne concernent pas toutes les personnes adoptées.


Nous remercions tous nos collaborateurs, acteurs du monde de l'adoption, qui nous soutiennent et continueront de nous soutenir et avec qui nous partageons les mêmes valeurs.


Grâce à votre soutien, le traitement des adoptions illégales et/ou illicites du passé peut ouvrir vers une pratique de l'adoption plus éthique et respectueuse de l'intérêt supérieur de l'enfant et des personnes adoptées.

Avec nos sincères remerciements,

Fanny Lefebvre Colin Cadier Céline Giraud
Co-coordinatrice du pôle Advocacy Président Co-coordinatrice du pôle Advocacy

 

Quelques liens à regarder

 

https://information.tv5monde.com/afrique/adoptions-au-mali-en-quete-de-verite-l-identite-c-est-ce-qu-il-y-de-plus-intime-et-d

 

https://information.tv5monde.com/video/adoptions-au-mali-en-quete-de-verite-collection-reportages

 

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/06/08/neuf-francais-d-origine-malienne-portent-plainte-contre-un-organisme-d-adoption_6042151_3212.html

 

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/06/09/ma-date-de-naissance-et-mon-nom-de-famille-ne-sont-pas-les-memes-sur-certains-documents-au-mali-la-quete-de-marie-m-enfant-adoptee_6042200_3212.html

 

https://information.tv5monde.com/video/adoptions-au-mali-en-quete-de-verite-pu-verifier-qu-il-y-eu-de-faux-actes-de-naissance

*****************************************************************************

2. Communiqué de presse - EFA

 

Après le Sri Lanka l'an dernier, c’est aujourd'hui au tour du Mali d’être au cœur de l’actualité médiatique de l’adoption. TV5 monde et différents journaux relaient depuis quelques jours la plainte pour escroquerie et abus de confiance déposée par 9 adultes adoptés dans les années 80 contre l’organisme d’adoption qui avait accompagné leurs parents.

La découverte d’illégalités dans un dossier d’adoption est un choc, un bouleversement profond pour toute la triade adoptive : enfants, parents de naissance, parents par adoption. Pour l’adopté, il s’agit de recomposer à nouveau son histoire, de questionner à nouveau son identité, de retrouver du sens. Les parents quant à eux, vivent la culpabilité et la souffrance d’avoir participé malgré eux à un système frauduleux qu’ils n’imaginaient pas. Créer une famille solide suppose de pouvoir agir en confiance avec tous les intervenants dans le processus.

Malgré l’émotion générée par ce genre de situation, il importe cependant de ne pas faire d’amalgame, préjudiciable aux adoptés et à leurs familles, constituées et à venir : même si la prudence reste de mise, toutes les adoptions d’enfants au Mali, au Sri Lanka et plus largement à l’international (plus de 100.000 depuis les années 70) n’ont pas fait l’objet de pratiques irrégulières. Pour le cas du Mali en particulier, les centaines de familles ayant adopté dans ce pays depuis le milieu des années 80 ne sauraient douter ou être suspectées.

 

La conception de l’adoption et ses pratiques évoluent avec la connaissance et l’évolution culturelle des sociétés. Il est toujours délicat de juger les pratiques passées à la lumière de celles d’aujourd’hui : au Mali comme ailleurs, il n’était pas rare que l’adoption soit synonyme d’œuvre humanitaire et il pouvait sembler alors plus important de « sauver » un enfant que de respecter ses droits et ceux de ses parents de naissance. Ces pratiques et ces croyances ont été à l’origine d’un certain nombre de trafic d’enfants. C’est pour lutter contre ces dérives que la convention de La Haye a vu le jour en 1993 et a depuis été ratifiée par plus de 100 pays qui s’engagent à tout mettre en œuvre pour garantir la légalité et la transparence des adoptions internationales.

 

Il n’en reste pas moins que les adoptés qui cherchent à se construire ont besoin de comprendre, besoin de clarté, de transparence pour approcher la vérité et besoin que soit reconnue la souffrance engendrée par la découverte de pratiques illicites. Ceux qui construisent leur propre famille veulent pouvoir raconter leur histoire à leurs enfants, loin de tout soupçon. Si les parents ne sont pas responsables des agissements des institutions intervenues dans leur procédure, ils ont le pouvoir de raconter l’histoire, leur histoire, ce qu’ils ont vécu, leurs valeurs. Et toutes les parties doivent pouvoir être accompagnées sur le douloureux et parfois long chemin de la reconstruction personnelle et familiale.

 

Collectivement, familles, institutions, associations, nous avons la responsabilité de veiller sur l’histoire de l’adoption, de la partager, de la faire évoluer autour de l’intérêt premier de l’enfant, pour que le regard sur nos enfants reste réaliste et compréhensif, que les erreurs du passé, publiquement assumées, débouchent sur une éthique partagée. Pour nos enfants, pour ceux à venir et pour les enfants de nos enfants.

 

Comment se faire accompagner ?

 

Pour aller plus loin :

 

Reportage TV5 Monde

Articles Le Monde

Communiqué de la Voix des Adoptés

Communiqué Rayon de Soleil de l’Enfant Etranger

 L'Unesco a eu la grande idée de donner accès gratuitement à la bibliothèque numérique mondiale sur Internet


 

Un beau cadeau à toute l'humanité !

Voici le lien : https://www.wdl.org/fr  pour la France.Il rassemble des cartes, des textes, des photos, des enregistrements et des films de tous les temps et explique les joyaux et les reliques culturelles de toutes les bibliothèques de la planète, disponible en sept langues.

Profitez-en et faites-en profiter votre entourage.

 Et puis plusieurs liens qui intéresseront les amateurs de musée, d’opéra, de cinema …

  La fnac a mis une selection de 500 livres gratuits a télécharger: https://livre.fnac.com/n309183/Tous-les-Ebooks-gratuits

 

Quelques lieux ou spectacles culturels que vous pouvez visiter depuis chez vous:

 - L' Opera National de Paris met en ligne gratuitement ses spectacles sur https://lnkd.in/gwdGY8n

 - Le Metropolitan Opera de New York va diffuser gratuitement ses spectacles : https://bit.ly/2w2QXbP

 - La Cinémathèque Française propose ses 800 masterclass, essais & conférences en vidéo, 500 articles sur ses collections & ses programmations :https://lnkd.in/ghCcNKn

- Le Forum des Images propose de visionner ses rencontres :https://lnkd.in/gFbzp5q

 - Centre Pompidou : Vous pouvez écouter les podcasts dédiés aux œuvres grâce au Centre Pompidou : https://lnkd.in/gGifD3r

 - Musées : 10 musées en ligne à visiter depuis son canapé : https://lnkd.in/gV_S_Gq

 -1150 films sont disponibles sur https://lnkd.in/gspcqCm

Quelques idées pour occuper

ses enfants (entre confinement et déconfinement)

 

Les listes d’idées pour occuper ses enfants fleurissent dans les médias et sur les réseaux sociaux.

 

Voici une sélection si vous êtes en panne d'idée !

 

Le télétravail : pas évident avec des animaux de compagnie

 

          Les classiques

Les enfants peuvent passer des heures à jouer aux : Legos/Duplos/Playmobil/poupées/à la dinette…

 

          Activités créatives

Activités DIY : chaîne YouTube 5-minute crafts play : https://www.youtube.com/channel/UC57XAjJ04TY8gNxOWf-Sy0Q

Logiciel de dessin gratuit : http://www.tuxpaint.org/download/?lang=fr_FR

Plein d’activités sur https://dessinemoiunehistoire.net dont 71 coloriages d’artistes peintres à imprimer : https://dessinemoiunehistoire.net/coloriage-artiste-peintre/

Coloriages, activités manuelles, fiches pédagogiques : https://www.hugolescargot.com/

 

         Activités pédagogiques

Jouez à « Espion des grands fonds », le jeu de sciences participatives de l’Ifremer : https://www.deepseaspy.com/

Petites expériences scientifiques : http://www.lespetitsdebrouillards-idf.org/les-sciences-en-pyjama

Repérez et comptez les animaux marins dans ces belles affiches de l’aquarium de la baie de Monterey : https://www.montereybayaquarium.org/for-educators/curriculum-and-resources/games-and-activities/habitat-posters

Jamy fait une vidéo par jour pendant le confinement : https://www.facebook.com/jamy.gourmaud.90/videos/200013014652365/

Lumni (anciennement France tv éducation) propose aux enfants seuls ou accompagnés d’apprendre autrement, prolonger les cours et comprendre le monde qui nous entoure. https://www.lumni.fr/

 

Mieux vaut réserver la TV pour la fin de journée ne serait-ce que pour avoir un bon débit internet pour le télétravail. Les bons plans :

France 4 se transforme en salle de classe géante dans le cadre de la mission « Nation Apprenante » : diffusion de cours en direct en semaine à destination de tous les niveaux.

  • de 9h à 10h pour les CP/CE1 : 30 min de lecture / 30 min de maths

  • de 11h à 12h pour les 8-12 ans (notamment les CM1/CM2)

  • de 14h à 15h pour les collégiens : 30 min de français / 30 min de maths

  • de 15h à 16h pour les lycéens (notamment les premières et les terminales) : 1h de Français, Maths, Histoire-Géo, Anglais ou Philo

A voir en replay sur Okoo de France TV : C’est toujours pas sorcier, le dessin animé Les grandes grandes vacances (la 2e guerre mondiale vue par deux enfants en Normandie, pour les 6-12 ans).

Sur Netflix : Il était une fois la vie (26 épisodes)

 

          Des centaines de livres jeunesse à télécharger gratuitement :

Plateforme avec 1400 livres pour enfants de 3 à 9 ans : http://ebookids.com/fr/livres-enfants/

Grands classiques de la littérature française : https://www.vousnousils.fr/ebooks-gratuits

          Les histoires du soir en podcast

Vos enfants ne savent pas lire et vous avez mal à la bouche à force de lire des histoires ? Voici une sélection de podcasts :

Une histoire et… Oli de France inter : https://www.franceinter.fr/emissions/une-histoire-et-oli

« Encore une histoire » de La maison des maternelles : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/encore-une-histoire/id1463322273

Les p’tites histoires de Taleming : https://taleming.com/

 

          En famille

Rien de mieux que les jeux de société pour s’amuser en famille. Sortez les puzzles même celui de 1000 pièces à  faire avec les plus grands. Lancez une chasse au trésor avec des énigmes cachées dans la maison ou le jardin. Retrouvez les jeux traditionnels : chaises musicales, 1,2, 3 soleil, Colin Maillard, petit Bac.

C’est le moment d’initier à distance papy-mamie à Facetime, Skype ou Whatsapp pour garder le lien, l’occasion de faire prendre conscience aux enfants de ce qu’ils peuvent apporter à leur entourage avec un simple coup de fil.

 

          Activités pratiques

Idées en vrac pour des activités utiles : atelier « ranger les choses », trier les vêtements/jouets/livres, aider au jardinage, préparer des gâteaux, voire faire les carreaux… Du ménage à la cuisine, variez les plaisirs !

 

           Encore plus d’idées :

5 activités Montessori pour occuper ses enfants de 2 à 6 ans : https://www.psychologies.com/Actualites/Education/Confinement-5-activites-Montessori-pour-occuper-ses-enfants-de-2-a-6-ans

50 activités pour les enfants pendant le confinement : https://www.teteamodeler.com/coronavirus/coronavirus-enfant

Comment occuper ses enfants à la maison grâce aux contenus géniaux que l’on peut trouver sur le Net : https://taleming.com/occuper-enfants-maison-coronavirus/

« Culture chez nous » du Ministère de la culture : portail pour les enfants et les parents accéder à des jeux, des livres numériques, des documentaires, des opéras et des concerts, ou encore des expositions virtuelles https://www.culture.gouv.fr/Culturecheznous

 

           Et si enfants ou parents craquent ?

Comment expliquer le coronavirus ? Affiche à télécharger 6 questions sur le coronavirus

Si les enfants sont stressés par la situation : https://www.axaprevention.fr/stress-enfants

Quelques conseils pour rester zen du magazine Parents : https://www.parents.fr/etre-parent/famille/psycho-famille/confinement-du-au-covid-19-comment-garder-son-calme-avec-les-enfants-432904

Le service d’aide et de soutien personnalisé proposé par l’Ifremer reste accessible : https://w3z.ifremer.fr/drh/Bien-etre-au-travail/Service-d-aide-et-de-soutien-personnalise

 

*************************

France 4 se transforme avec tous les jours une série de cours donnés par les professeurs pour les élèves du CP à la terminale.

France culture se mobilise également avec l'opération "Nation apprenante" pour les plus âgés de nos enfants et pour nous également.

Il y a également des sites permettant le téléchargement gratuit de livres à l'heure ou malheureusement les librairies sont fermées : Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF, Gutenberg ou encore des livres audio à écouter sans oublier des contes de toutes origines pour les enfants (numilog.com).

Et puis comme il faut bien bouger également, plein de belles initiatives relayées par les réseaux sociaux pour des cours de yoga, de danse, de fitness, .... en direct ou en replay pour les grands et les petits. 

Accompagnement scolaire à la maison

Tous les enfants ne bénéficient pas du même accompagnement à distance de la part des enseignants:

- la plupart des enseignants vont prendre le temps de les écouter, de les rassurer et de répondre à leurs questions par mobile ou courriel interposés;

- d’autres vont maintenir des exigences élevées et une quantité de travail importante qui seront très difficiles à suivre par les enfants qui ne sont pas encore suffisamment autonomes.

Les enseignants qui ont eux-mêmes des enfants relèvent comme vous la complexité de la tâche.

« La continuité pédagogique » , demandée par le Ministre de l’Éducation nationale, n’est pas la transposition de la journée de classe traditionnelle de 6 heures. Il s’agit pour les enseignants

de s’assurer que les enfants gardent un lien avec leur établissement scolaire, de veiller au mieux au maintien de leurs acquis et de leur faire découvrir si possible de nouvelles notions du

programme en respectant le rythme de chaque enfant et les contraintes de chaque famille. 

 

Il est bien difficile pour les parents, dont beaucoup doivent télétravailler, de se sentir libres d’adapter la charge de travail aux possibilités de la famille et de «prendre du recul ». 

Certains d’entre eux ne disposent que d’un seul ordinateur pour toute la famille, ou bien n’ont pas d’imprimante et parfois pas d’accès à internet ou un réseau wifi de mauvaise qualité.

 

« On fait ce que l’on peut! » serait sans doute la seule phrase valable en ces temps dramatiques.

 

Avec deux points importants que notre équipe tient à partager avec vous qui avez en charge de choisir les priorités et qui seuls pouvez évaluer ce qui est important ou pas; vous qui en tant que parents adoptifs,

mettez depuis toujours le sentiment de sécurité de vos enfants (dont la sécurité sanitaire fait partie) au coeur de vos priorités:

1- cette période va marquer vos enfants : elle restera dans leur mémoire. Nous devons tenter, autant que possible, d’en faire des souvenirs positifs en préservant les liens et un climat familial acceptable pour tous.

2- vous êtes des parents avant d’être des parents d’élèves et vos enfants sont des enfants avant d’être des élèves.

 

Si vous rencontrez des difficultés, il faut prendre contact avec le directeur de l’école ou le professeur principal en collège ou lycée.

 

Vous disposez sur le site internet de l’Éducation nationale (www.education.gouv.fr) d’un vademecum «continuité pédagogique » pendant le coronavirus à destination des enseignants et des parents.

Ce guide rassemble beaucoup de questions(& réponses) posées par les enseignants et les parents pour tous les niveaux de classe..

Il est mis à jour régulièrement (dernière mise à jour au 1er avril) et va encore évoluer avec les nouvelles modalités d’obtention en 2020 des examens comme le Brevet, le Bac…

https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-04/coronavirus-covid-19-vademecum-continuit-p-dagogique-mise-jour-au-1er-avril-2020--66201.pdf

 

Si vous rencontrez des difficultés ingérables avec les demandes académiques, vous pouvez contacter:

- les associations de parents d’élèves au niveau local ou national (APEL,FCPE,PEEP…) qui sont très mobilisées et proposent des forums de questions ou des numéros d’appel;

- le rectorat de votre académie sachant que chaque académie a mis en place un numéro vert d’appel pour répondre aux questions des famille  et certaines ont aussi un mail dédié (voir www.education.gouv.fr).

 

Nous terminerons par les mots de M Lambert, directeur d’école en Belgique (ci-dessous l’intégralité de son texte du 2 Avril 2020):

« Lorsque tout cela sera terminé, la santé mentale de votre enfant sera bien plus importante que son niveau scolaire.

Qu’ils se sentent bien maintenant car ils se souviendront longtemps de ce qu’ils ont fait exactement au cours de ces semaines ».

https://www.laligue.be/leligueur/articles/confinement-lorsque-tout-cela-sera-termine-la-sante-mentale-de-votre-enfant-sera-bien-plus-importante-que-son-niveau-scolaire?fbclid=IwAR0UvuxmjLTMHNQMgi1LXqLANxKKtG-n39aA7w5RCl2GFBORTDkfbWXUIFg

 

Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme 2020 :  aménagements de sortie pour les personnes autistes:

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/04/02/emmanuel-macron-annonce-un-amenagement-du-confinement-pour-les-autistes_6035293_3224.html

Un formulaire spécial est prévu pour leur permettre de sortir plus souvent et de retrouver des repères de leurs déplacements habituels.Des associations comme l'UNAPEI proposent des pistes pour aider les familles à réduire l'impact de la crise sanitaire pour les personnes autistes:

UNAPEI : https://www.unapei.org/article/journee-mondiale-de-lautisme-reduire-les-impacts-de-la-crise-sanitaire-pour-les-personnes-autistes/

Autisme info service: https://www.autismeinfoservice.fr/actualites

Et bien sûr, comme toujours pour une écoute plus large, la ligne nationale d'EFA : 01 40 05 57 79

A propos de discrimination

 

Dans une société où les minorités peinent à se faire accepter, bon nombre d’adoptés et leurs familles vivent leur différence au quotidien. EFA s'est toujours élevé contre les discriminations quelles qu’elles soient, dont les enfants et leurs familles peuvent être la cible dans les débats de société qui ont émaillé notre histoire.

La mort de Georges Floyd dans des conditions dramatiques a suscité une onde de choc jusque dans nos foyers. Chaque acte raciste ou discriminant fait remonter à la surface des vécus et des ressentis puissants chez nos enfants adoptés qui ne nous ressemblent pas, ce que nous ne pouvons ignorer.

Dans l'entretien qui sera publié dans le numéro d'Accueil de juin 2020 (à paraître prochainement), Néhémie Lemal, réalisatrice d'un court-métrage qui part de son expérience et d'une sorte de déni installé dans sa propre famille, dit ceci : « Quand je filmais ce documentaire, j’avais l’impression que tout le monde avait arrêté de se battre contre le racisme, alors oui, ça m’a plongée dans une profonde solitude. (...) Même si j’ai grandi et ai été élevée en ne voyant pas les couleurs, je serai toujours cette fille NOIRE, avec des clichés qui me suivront malgré tout dès que je sors de mon cercle familial. C’est ça ma véritable solitude. »

 Le regard sociétal rappelle toujours aux personnes et aux enfants adoptés leurs origines, leur statut, questionne leur place, leur appartenance et leur identité. Le racisme et la discrimination peuvent avoir des conséquences dramatiques. Ils sont aussi le plus souvent insidieux, réguliers et banalisés, atteignant l’estime de soi. Le sentiment de rejet peut aussi se transformer en colère, en violence ou en repli sur soi.

Il y a une sorte de silence, de déni bien installé qui isole les personnes directement attaquées, en ne reconnaissant pas ce qu'elles subissent très régulièrement.

Coco Gauff (jeune tenniswoman américaine), s’appuyant sur une citation de Martin Luther King, a rejoint les propos de Néhémie Lemal : « Le silence des bonnes personnes est pire que la brutalité des mauvaises ».

Cela rejoint également un constat de l'étude « Discriminations et micro-agressions vécues par des adolescents adoptés à l’international et leurs familles adoptives » : « À certains égards, les adolescents se sentent encore plus "attaqués" lorsque des adultes sont à l’origine de ces micro-agressions ou ne réagissent pas lorsque celles-ci sont observées. "Très peu d’adultes savent comment gérer ces situations : Cela rend encore plus difficiles ces moqueries lorsque les adultes ne font rien ; cela ajoute au sentiment que tu es plus faible et que tu n’es pas à ta place." ».

Parents par adoption, soyons attentifs : le silence ou l’absence de réaction peuvent être ressentis comme une acceptation. Aujourd’hui, la parole se libère et des personnes adoptées témoignent ouvertement.

 Pour en parler en famille ou entre parents, voici quelques ressources utiles :

- Court-métrage (19 minutes) de Néhémie Lemal sur YouTube « On ne peut plus rien dire » : https://www.youtube.com/watch?v=B6Y8y9tvQME

- Témoignages dont celui d'un jeune homme adopté (« Pour moi, être adopté transracial, c'est avant tout vivre le racisme d'une manière très particulière ») sur un tout nouveau blog (Être adopté) : https://etreadopte.wordpress.com/2020/05/17/8-je-me-rends-compte-a-quel-point-on-a-voulu-massimiler-en-voulant-me-rendre-plus-blanc-que-blanc/amp/?fbclid=IwAR0Md1LS-lMheBqVfsd5hMtujCIN9aDL5kaqEgxaf7TYlp1_qKhGAq-53f0

- Témoignage « Adoption : mon frère est noir, et alors ? » (La Zep, 15 avril 2020)

https://www.la-zep.fr/textes/adoption-racisme-frere-adoptif-a-connu/

- Interview d’Amadine Gay « Pourquoi il est urgent de préparer les enfants adoptés au racisme » (Les Inrockuptibles, 20 novembre 2019) et vidéo (3’27) sur YouTube

https://www.lesinrocks.com/2019/11/20/actualite/societe/pourquoi-il-est-urgent-de-preparer-les-enfants-adoptes-au-racisme/

https://www.youtube.com/watch?time_continue=20&v=xG_VuV1r5pQ&feature=emb_logo

 

Revues Accueil

- « Adoption et discrimination » (1998)

- « L'adoption visible » n° 158 (mars 2011)

- « Vivre sous le regard social » n° 191 (juin 2019)

- Janice Peyré et Françoise Toletti, « Les micro-agressions : ces petites phrases qui font (du) mal », Accueil n° 180, p. 49-51

- Laurie Miller, « Discriminations et micro-agressions vécues par des adolescents adoptés à l’international et leurs familles adoptives », Accueil n° 191, juin 2019, p. 34-37

- Catherine Vallée, « Regard social et appartenance », Accueil n° 174, mars 2015, p. 31-34

 

Pour les enfants :

- Les affiches de Élise Gravel sur la diversité, la discrimination, la différence et celle-ci sur le racisme expliqué aux enfants

http://elisegravel.com/blog/racisme-explique-aux-enfants/?fbclid=IwAR348iqfUocPsUd7uTa-E4U9JaGBidI6LdBLO95IJ4mI1wayDxzy0KUINwc

- Emma Strack, Discrimination : inventaire pour ne plus se taire, La Martinière, 2018 (à propos de toutes les formes de discrimination)

- ouvrages qui traitent aussi l’adoption : Sophie Noël, Les pointes noires à l’opéra, Magnard, 2018 (à partir de 9 ans) ; Laurence Deydier, Zibilla, L’Apprimerie, 2020 (pour les 4-5 ans) ; Sébastien Joanniez, Noir grand, ed. du Rouergue, 2012 (à partir de 9 ans)

- plus largement sur la question du racisme, vous trouverez une sélection d’ouvrages jeunesse sur le site de Ricochet (recherche thématique) : https://www.ricochet-jeunes.org

EFA69 / UDAF

12 bis rue Jean Marie Chavant

69007 LYON

efa69@efa69.fr

Enfance et Famille d'adoption du Rhône

et de la Métropole de Lyon

© www.efa69.fr. Créé avec Wix.com

 

  • logorhone
  • logograndlyon
  • logocaf
  • Facebook Social Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now